top of page

Mathieu Bauer/

portrait MB©JeanLouisFernandez 003.jpg
Jean- Louis Fernandez ©

Dix ans qu'on me demande des présentations - quand ce ne sont pas des bios, et dix ans que je m'arrache les cheveux à me demander si je dois parler de moi à la première personne du singulier - et que cela fasse penser à une rédac' de CM2, ou s'il faut utiliser la troisième personne et prendre le risque de ressembler à Alain Delon, ou pire, à quelqu'un qui écrit sa propre page Wikipédia ?

 

Heureusement, j'en ai énormément. Des cheveux. Sinon c'est chauve que je serais aujourd'hui. 

 

Peut-être il faudrait commencer comme ça ; dire que j'ai énormément de cheveux. Les cheveux d'un cheval, du crin, voilà. Une crinière. Tellement ils sont... drus. Presque pubiens. Des poils pubiens sur la tête. Je pense ça. Mais pas à haute voix. Je l'écrirais pas dans une bio, ça, par exemple. On fait pas ça. J'ai l'air un peu folle – avec ma langue pendue au bout de mes doigts , mais je sais deux trois trucs quand même. Que j'aime raconter des histoires par exemple. Des histoires, mais pas des mensonges.

 

Je mens jamais, ça me dégoûte. Mais j'en rajoute toujours un peu. Parce que je m'emballe. La vie m'emballe. Je m'exalte avec un rien. C'est épuisant d'ailleurs, cette façon d'être toujours partante pour la joie. Épuisant pour tout le monde. M'enfin bon. On est quand même vivant pour quelque chose, non ? 

 

Plonger dans les profondeurs de l'âme humaine. Découvrir. Décortiquer. Comprendre. Chercher d'autres chemins, inventer d'autres possibles, mettre en perspective, la maïeutique tout ça tout ça. Vivre un cran au-dessus du réel, quoi. Dans les fictions. Écrire mettre en scène jouer. Passer sa vie à ça. Faire des drames. Le labeur et les paillettes. Capricorne ascendant lion. Pour celleux qui s'y connaissent en astrologie. Voilà. C'est tout moi.

bottom of page